Comprendre les rêves

les rêves, c'est la voyance de l'inconscient libre

On attache peu d'importance aux rêves que l'on fait la nuit. D'ailleurs, on les oublie souvent très vite dès qu'on se lève pour prendre son petit-déjeuner. Pourtant, les rêves sont riches d'enseignement et souvent prémonitoires. Car durant la nuit, c'est notre inconscient qui nous parle ; et son acuité peut être remarquable !

Les rêves expriment ce que nous sommes

Souvent, dans la journée, nous refoulons beaucoup de choses. Nous refoulons des sentiments – la colère, la passion, l'amour, la tristesse, la joie –, nous avons peur de nous montrer tel que nous sommes ; par pudeur, timidité ou à cause du qu'en dira-t-on. Pourtant, ces sentiments que nous taisons existent bel et bien ; et puisqu'ils ne peuvent s'extérioriser en pleine journée, alors ils se rattrapent au cœur de la nuit, lorsque notre conscience est assoupie.
Alors on rêve, et ces rêves ne sont plus retenus par aucun filtre. Nos angoisses, nos envies, nos craintes et nos désirs prennent forme, s'incarnent et vivent dans notre esprit.

La vie onirique est parfois plus riche que la vie elle-même. Certains peuples indigènes d'Amérique du Sud ou d'Australie y accordent même une importance cruciale.
À ce titre, les cauchermars sont très illustratifs. Quand nous sortons en sursaut d'un cauchemar particulièrement vivace, notre première envie est surtout de l'oublier le plus vite possible. C'est une erreur, car tout comme un présage survenu en pleine journée, le cauchemar porte en lui un message qui ne demande qu'à être compris. Il nous averti que quelque chose ne va pas, et il est là pour nous encourager à faire ce qu'il faut pour sortir d'une situation problématique ou éviter un danger qui vient.

Il est dit également que le milieu de la nuit – non pas minuit mais plus tard, entre 3h et 5h du matin – correspond au moment où la paroi séparant le monde matériel du monde astral est la plus fine. Les communications extrasensorielles sont alors particulièrement favorisées et il faut bien prêter attention au songe que l'on faisait juste avant si l'on se réveille dans cette tranche horaire.


Se souvenir de ses rêves

Les rêves sont malheureusement facilement oubliés. Même si on peut en conserver une image encore assez nette de bon matin, celle-ci va se dissiper bien plus vite que le souvenir d'un événement survenu en plein éveil. Il n'y pas de solution miracle pour pallier ce problème, c'est pourquoi nous ne vous recommanderons jamais assez de noter le contenu de vos rêves sur un cahier. Cela vous permettra d'y revenir plus tard, et vous pourrez alors constater de vos propres yeux à quel point ils sont riches d'enseignements. Surtout : vous vous apercevrez aussi que les rêves sont souvent prémonitoires. C'est bien plus fréquent qu'il n'y paraît. On ne s'en rend pas compte simplement parce qu'on les oublie. Mais si vous prenez soin de les retranscrire sur un cahier, alors vous en ferez très vite l'expérience.

De nombreux dictionnaire des rêves existent en livre ou sur le web. N'hésitez pas à approfondir vos recherches dans le domaine, ou tout simplement à faire confiance à votre sensibilité et votre lucidite pour retirer toute la sève de vos songes nocturnes.

Voyance par téléphone
0899 864 824

tout ce que vous voulez savoir sur votre futur